Autres styles

Taijiquan
(chinois : art martial de l’extrême)

L’origine du Taijiquan est légendaire. Le lien avec le taoïsme et l’école Yin-Yang est évident. L’entrainement du Taijiquan se concentre sur la douceur et une attitude « sans dessein », qui est pratiqué à deux (tuishou/push hands).

Qigong
(chinois : énergie travail/soins)

Le Qigong fait partie intégrante de la médecine chinoise traditionnelle et des arts martiaux avec leurs philosophies respectives et leurs systèmes de prise de conscience (taoïsme, bouddhisme, chan). Le but de l’entrainement Qigong est de découvrir les potentiels d’énergie au fond de nous-mêmes et d’apprendre à les développer et á les diriger.

Xingyiquan
(chinoise : boxe forme-esprit)

Les techniques du Xingyiquan se basent sur le « Santizhuang», soit l’exercice debout de la triple congruence, et sur les cinq éléments, respectivement des cinq techniques de frappe à  main nues (wuxing). Les douze formes d’animaux ont été développées pour compléter cette technique. Elles offrent une variation par rapport au concept de base. Le Xingyiquan est le style-mère du yiquan moderne. Il fait le pont entre le Yiquan, le Wing Chun et le Wushu traditionnel (art martial). Le Xingyiquan représente donc le point d’intersection entre les différents styles d’arts martiaux chinois.